Voir mon panier
  • Dont taxes
    0,00 €
  • Total
    0,00 €
Commander
Ralentissement de l’approvisionnement & des livraisonsPlus d'infos

Pourquoi et quand tondre son cheval ?

Publié le : 31/03/2022 12:04:51

Pourquoi et quand tondre son cheval ?

En hiver, le poil du cheval est amené à pousser beaucoup plus rapidement pour lui garantir une épaisseur suffisante et mieux se protéger du froid. Un cheval régulièrement monté et travaillé devra donc être tondu, que ce soit les chevaux montés en écurie ou manège, ou tout simplement votre cheval personnel.

Quand les chevaux travaillent quotidiennement comme les chevaux entrainés de manière intensive et régulière, ils transpirent davantage s'ils gardent leur poil long, et peuvent alors attraper froid. Il faut alors passer beaucoup de temps à sécher votre cheval en le marchant ou en utilisant la technique du "bouchonnage" consistant à frotter dans tous les sens et surtout à rebrousse-poil votre cheval à l'aide de grosses poignées de paille pour l'aider à sécher plus rapidement. 

Tondre votre cheval lui apportera non seulement confort et bien-être, mais aussi une meilleure hygiène. Quand il sera de retour au box, votre cheval pourra sécher beaucoup plus vite. Cela réduira les risques de fatigue ou de maladies. Ne pas oublier évidemment de couvrir votre cheval pendant l'hiver après le travail, à l'aide d'une couverture séchante.

Cependant, un cheval qui travaille peu ou de manière moins intense n'aura pas forcément besoin d'être tondu pour l'hiver et pourrait garder son poil d'hiver puisqu'il sera amené à ne pas beaucoup transpirer. Si le désir de tondre malgré tout votre cheval est important, il est recommandé dans ce cas de réaliser une tonte light ou une tonte tablier.

Enfin, si votre cheval vit quasi toute l'année en paddock à l'extérieur, il vaut mieux éviter de le tondre pour éviter de lui enlever sa protection naturelle contre la boue et le froid.

Comment et quand tondre son cheval

Avant la tonte de votre cheval, il faut veiller à un pansage correct. En effet, comme avec n'importe quel animal, plus le poil du cheval sera propre, plus il sera aisé de passer la tondeuse et son peigne à travers.
Il faut nécessairement attendre que votre cheval ait fait son poil d'hiver avant de le tondre. Tous les chevaux ne font pas leur poil d'hiver en même temps. En général, la tonte des chevaux débute aux environs de la Toussaint pour se terminer vers la mi-décembre. Il est nécessaire parfois de retondre le cheval entre mars et avril. 

Veillez d'abord sur la mise en scène.

Ne tondez pas votre cheval dans le box ; sortez-le et préparez-le en l'attachant et en le pansant dans les meilleures conditions possible. Tout cheval réagit de différentes manières lors de la tonte. C'est pourquoi il est impératif de prendre son temps et éviter de stresser votre cheval.

Si vous possédez une tondeuse avec fil, il ne faut surtout pas que votre cheval marche dessus, car cela pourrait être très dangereux si le fil venait à être dénudé par le fer du cheval.

Surtout : N'oubliez pas de toujours tondre dans le sens inverse du poil !

6 manières de tondre son cheval :

Pour la tonte proprement dite, et si vous n'avez jamais pratiqué cet exercice, il est fortement recommandé de se faire aider ou de demander conseil à une personne d'expérience.

  • La tonte totale ou complète : la robe de votre cheval est tondue sur tout le corps dans sa totalité.
  • La tonte de chasse : le procédé consiste à laisser les poils sur les jambes jusqu'aux coudes et aux cuisses, ainsi qu'à l'endroit où sera posée la selle. Ainsi, le cheval reste protégé du froid au niveau des jambes, et peut éviter ainsi de se blesser trop rapidement par la boue, les épines ou encore l'humidité. L'emplacement de la selle non tondu sera garant d'un meilleur confort pour le cheval.
  • La tonte dite « en manteau » : cette tonte est souvent pratiquée dans les manèges pour les chevaux vivant en box en hiver.
  • La tonte de trait : quasi identique à la tonte en manteau, mais on laisse les poils de l'encolure. Cette pratique est souvent utilisée pour les chevaux et poneys vivant exclusivement à l'intérieur.
  • La tonte dite « tablier » : cette tonte est à nouveau une variante de la tonte en manteau, car on laisse les poils de l'encolure et de la croupe jusqu'aux jambes. Cette tonte convient pour des chevaux et poneys d'écurie et de loisirs.
  • La tonte « light » : cette tonte consiste à tondre principalement le poitrail de votre cheval

Vous débutez ?

Si vous manquez d'expérience, évitez toute zone sensible où la peau reste fine et se plie facilement, comme celle du poitrail par exemple.
N'hésitez pas à utiliser une craie pour délimiter les zones destinées à être tondues

Il est d'ailleurs fortement déconseillé de tondre les membres, qui restent des endroits sensibles à cause des tendons, car si votre cheval se trouve pendant la période hivernale dans un paddock ou en prairie, il pourrait attraper la gale de boue.

Tondre son cheval

Articles en relation

Retour en haut de page